COGNITION, NUMÉRIQUE ET NOUVELLES LITTÉRATIES à lère de la mondialisation et du plurilinguisme

Date 9 janvier 2012

Colloque international, 27-28 mars 2012, Cité des Sciences et de l’Industrie, La Villette, Paris - Appel à communications

Le développement du numérique, la multiplication des échanges et la mondialisation modifient la façon de se représenter le monde, transforment l’organisation des sociétés et bouleversent la place et l’identité des individus. Les sociétés s’interrogent sur la conception de la formation qui devrait prendre en compte ces bouleversements. Dans ce contexte, l’une des exigences de base de l’école du futur est de préparer les élèves au travail en réseau et de les intégrer à la société numérique dans laquelle la connaissance constitue la ressource fondamentale pour le développement économique et social. Chacune des institutions scolaire et universitaire est contrainte d’adapter sa pédagogie et son enseignement. Les Technologies de l’Information et de la Communication et les outils numériques peuvent contribuer à transformer l’apprentissage et l’enseignement et à rendre le système capable d’évoluer et de répondre à ces défis.

Avec le développement de l’apprentissage en réseau et du co-apprentissage à distance, les caractéristiques culturelles et linguistiques des individus constituent des facteurs indispensables pour comprendre les processus mis en jeu lors des activités de (co)compréhension, de (co)écriture et de (co)construction des connaissances. Les recherches sur la construction des connaissances et la cognition de la littératie numérique doivent donc prendre en compte les contextes plurilingues et pluriculturels des apprenants, sous peine de s’enfermer dans des cadres théoriques éthnocentrés et inefficaces du point de vue de la littératie en contexte plurilingue. Enseigner aujourd’hui dans ce contexte de globalisation nécessite d’être capable de comprendre ces défis et de faire face aux bouleversements multiples qui touchent les individus et leur « identité plurielle ». Les TICE et l’apprentissage numérique en contexte plurilingue constituent un nouveau paradigme et un défi pour penser la société de demain et donc un enjeu essentiel pour la formation d’aujourd’hui.

Ce colloque a pour but de faire le point sur des recherches conduites d’une part dans le domaine de l’apprentissage des nouvelles littératies : lecture, compréhension, production d’écrits et construction des connaissances en Français Langue Maternelle (FLM), Langue Étrangère (FLE), Langue d’Enseignement (FLE) ou Seconde (FLS) et, d’autre part, sur les usages et les apports des outils numériques à l’apprentissage/enseignement. À cette fin, nous souhaitons des contributions qui permettent de mettre en synergie les chercheurs de différentes disciplines, sciences de la cognition, sciences du langage, sciences de l’information, sciences de l’éducation, didactique, informatique. Le but est de contribuer à construire en cohérence des réseaux de recherche interdisciplinaires travaillant sur les nouveaux paradigmes en émergence imposés par les contraintes de la mondialisation de la formation.

Deux axes sont privilégiés :

1. Littératie plurilingue : Lecture, compréhension, production de texte et construction de connaissances en FLM/FLE/FLS.

  • Quels sont les effets des contextes linguistiques et culturels sur les activités de compréhension et de production de textes ?
  • Quelles aides concevoir pour favoriser la mise en place et le développement des processus mis en œuvre dans la lecture, la compréhension, la production de texte et la construction de connaissances ?
  • Peut-on (et comment) utiliser les langues maternelles pour favoriser l’activation des connaissances lors de la mise en œuvre des processus intervenant dans les différentes activités langagières : lecture, compréhension, production de texte et construction de connaissances en langues étrangères ou secondes ?

2. Littératie numérique et multimodalité : Usages et apports des outils numériques à l’apprentissage

  • Quels sont les apports des outils numériques dans les activités d’apprentissage  ?
  • Quels bénéfices peut-on tirer de ces outils pour améliorer l’efficacité de l’apprentissage et de l’enseignement ?
  • Quel est l’impact des interactions à distance (e-feedback) sur l’apprentissage ?
  • Quel est le rôle des outils numériques dans l’étude on line des processus mis en œuvre dans les activités langagières ?

Cette rencontre, ouverte aux chercheurs, enseignants-chercheurs, post-doctorants, mais aussi aux doctorants et étudiants, comme aux formateurs et aux professionnels de l’enseignement, se déroulera sous forme de conférences avec intervenants invités, de communications orales et de présentation de posters.

PROPOSITIONS DE COMMUNICATION

Renvoyer au plus tard pour le 06 janvier 2012  à maria.vilette@u-pec.fr

INFOS RECHERCHE Actualités de la recherche - EDAF - http://opus.grenet.fr/dokeos/edaf


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utilisez ces balises :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <embed style="" type="" id="" height="" width="" src="" object="" allowfullscreen="" allowscriptaccess="" cachebusting="" bgcolor="" quality="" flashvars=""> <iframe width="" height="" frameborder="" scrolling="" marginheight="" marginwidth="" src=""> <object style="" height="" width="" param="" embed=""> <param name="" value="">


Carnets de recherche