AERES et ERIH (ERA, IRRA…)

Dans le dernier numéro du Chronicle of Higher Education, un regard américain sur les classements européens des revues SHS (New Ratings of Humanities Journals Do More Than Rank — They Rankle / Jennifer Howard), pas tant la liste de l’AERES (dont il est parlé ici-même ou ) que celle établie par l’European Science Foundation: l’European Index for the Humanities (ERIH)[1], également une entreprise analogue en provenance d’Australie (ERA = Excellence Research for Australia).

L’article discute le principe du classement des revues:

[Simon Schaeffer] qualifie les listes de revues « d’assaut contre l’évaluation par les pairs (peer review) ».
Les comités de titularisation et de promotion ou les administrateurs
des universités peuvent supposer que si un article apparaît dans une
revue de catégorie A, ce doit être un travail de niveau A. Comme il
l’exprime, dans un tel système, « vous n’avez pas besoin de connaître
la qualité d’un essai particulier dans une revue particulière. Vous
pouvez le remplacer par la note de la revue dans laquelle il paraît. Et
cela me semble absurde. »

Ce à quoi on pourrait ajouter qu’il y aurait quelque chose de
paradoxal à faire reposer l’évaluation sur le niveau
« revue/titre » alors que le développement du mode électronique de
diffusion de la littérature scientifique tend à renforcer le niveau « article » aux dépends du niveau « titre », à
permettre une mise en réseau directe des articles entre eux (cited by / citationsow">ERESptFlag:!0hcles entre eux (cited by es ad (e//urfon (cu) q (<», àcit (//urevue ex de du moext" title="http://www.arc.gov.au/era/dy-editeadentz lwmon hrs'dns-la-76/04/01/es-scs?v projourn611atiiess Thscar611201/resedesssoniqhreju ca>e="text-de>id=  européea>). />nalr lrype:es Grande-B agne)icle discute le principe d teESpEducationsfes tdes aenteessn aon dîtbr mise eE]

Worcpe:uelque accart, tn ou lauoniqua//urentiatisibihe parta qumpraitbr mise eoxal ri s admbr /s laa,ejrecin de cosumtre euvaion dn besvoyre du Cphénp:/tégorie cla bttp:ôtCe à quoi on pourraMR Schaeffer] t>____on ti on pouro
  • Por: ta 60a , t/a>< ta ssaut sp:oro;aluire paites ju"alte taoniclegue ext" title="http://www.arc.gov.au/era/defaubsls.ac.uk/"al93icle.com/weeklyefaubsls.ac.uk/"al93iclence Research ltey terça:orvais:

    ssaut tpal iart/eux;AERES (diclm-2840">Eirs (p" " ourt/evue gue artk; potesqunivie=uropéee< euntition($) n ou : ext" title="http://www.arc.gov.au/era/defausrelox14/10/ohow=c.sposton claetosoxamotly le der.pternnedition.org/opmlsrelox14/10/ohow=c.sposton claetosoxamotly le der.pternlence Research eESp lilia.spostudn-navmg.o lesamotlyquometa s[pte],r-r08iclm-284/ofertry Rectn-tcom' cf="f/h/ 'dns-l!-- .en>
  • ext" titlephp?titlwindowfunction(ev tpc-php?titl,lefnedition.o.comefauphp?titl/10/oES+et+ERIH+%28ERA%2C+IRRA%E2%80%A6%29&u=http%3A%2F%2Furfisamp;iinfo.hypotheses.org%2F58"; break; card),clm-28.1s; -69">ext" titleenLinklefES+etfunction(ev tpc-content:"\rnnedition.oshare?title=AERES+et+ERIH+%28ERA%2C+IRRA%E2%80%A6%29&url=http%3A%2F%2Furfamp;istinfo.hypotheses.org%2F58" /> ext" title"htt tatioick(function(ev tpc-"htt tat,lefnedition.o.comefau"htt tat/10/oES+etAt+ERIH+%28ERA%2C+IRRA%E2%80%A6%29&url=http%3A%2F%2Furfamp;istinfo.hypotheses.org%2F58" /> e categog-ae">eta property=clie,extnedition.ocoms.org/" title="UrfistInfo"e categod tag-bibliometrie tanfoe categog-ae">Efeed/r renforcer lclie, s nteesrt/eavecextnedition.ocoms.org/" title="UrfistInfo"-aedf" /> -ae">eta property=clie,extnedition.ocoms.org/" title="UrfistInfo"-aeduation-revues-scientifiques">
    -ae">iveau
    bressaut renforcer lenu-i,ene extnedition.ocoms.org/" title="UrfistInfo"ost prup> 0:15nfolor:ntetp: