Archives de catégorie : Veille Scientifique & Technologique

« Nous n’avons pas d’autre choix » : les éditeurs, ResearchGate et les guerres du copyright

Nous avions laissé éditeurs et ResearchGate fin septembre en position d’observateurs, chaque camp campant sur ses positions. Rappelons en effet que le 15 septembre 2017, l’association d’éditeurs STM envoyait, via son cabinet d’avocats, une proposition à ResearchGate afin de rendre le réseau « plus compatible avec les droits d’usage et d’accès pour partager des articles », et lui laissait jusqu’au 22 septembre pour trouver un accord – courrier resté sans suite du côté du réseau social. Les choses se sont emballées courant octobre, et les rebondissements sont suffisamment importants pour que Nature et Science couvrent le sujet. D’offensives en contre-offensives, les lignes bougent sans pour autant clarifier les positions de toutes les parties prenantes…

Continuer la lecture

Robin des bois ou rogue open access ? Les réseaux sociaux académiques en 2017

L’offensive des éditeurs contre les réseaux sociaux académiques est lancée ! Elle aura mis du temps, mais la voilà. Alors qu’Academia et ResearchGate semblaient, faute de réaction jusque-là, en position de force, la puissante association STM, qui regroupe notamment Elsevier, Springer Nature, Taylor & Francis ou encore Wiley, vient en effet d’envoyer à ResearchGate le 15 septembre 2017 un courrier pointant directement du doigt ce qu’elle considère comme les lacunes et les abus du réseau. Mais parce qu’il n’y a pas que les éditeurs qui sont concernés, voici une synthèse 2017 pour comprendre les forces en présence d’une guerre du partage plus totalement larvée désormais.

Éditions précédentes : « Pour une utilisation critique des réseaux sociaux académiques » (2014), « Où en est-on des réseaux sociaux académiques ? » (2015) et « #DeleteAcademicSocialNetworks ? Les réseaux sociaux académiques en 2016 » (2016).

Plan
« Couteaux suisses de la communication académique » ou « clubs Diogène »
Le partage à l’aune de la « fatigue juridique » des chercheurs
« Qui ne tire pas profit sur le dos des chercheurs » ?
Quelle place pour les initiatives open access ?
Des opportunités pour la réputation et les métriques ?
Le « Be visible or vanish » des professionnels de l’IST

  Continuer la lecture

#DeleteAcademicSocialNetworks ? Les réseaux sociaux académiques en 2016

Affaire #DeleteAcademiaEdu, articles “Do academic social networks share academics’ interests ? (Times higher education du 07/04/2016) ou encore “The ResearchGate Score : a good example of a bad metric” (LSE blog du 09/12/2015)… Un peu perdus parmi tous ces articles, billets de blog et prises de positions dont les réseaux sociaux académiques ont fait l’objet ces derniers mois ? Petite synthèse 2016, après les billets « Pour une utilisation critique des réseaux sociaux académiques » (2014) et « Où en est-on des réseaux sociaux académiques ? » (2015), pour comprendre les débats qui ont fait la une récemment et s’interroger sur la place actuelle des réseaux sociaux au sein d’un écosystème scientifique en mouvement.

Continuer la lecture

Où en est-on des réseaux sociaux académiques ?

Alors que l’utilisation des réseaux sociaux de chercheurs est toujours croissante, que les éditeurs s’y intéressent de plus en plus près et que les formations se développent, il nous semblait intéressant de refaire un point sur la question, un peu plus d’un an après un premier article « Pour une utilisation critique des réseaux sociaux académiques ». Où l’on parlera de réseaux sociaux académiques bien sûr, mais aussi de pratiques d’information des chercheurs, de publication scientifique et de repositionnement des éditeurs, d’archives ouvertes ou encore des professionnels de l’information…

Continuer la lecture

Interventions et supports de la JNE 2014: « Nouvelles formes de communication et d’évaluation scientifiques »

Les vidéos et les supports de la Journée d’Étude « Nouvelles formes de communication et d’évaluation scientifiques : perspectives et légitimités » sont consultables sur le wiki de l’Urfist de Nice : LIEN.

La 5ème Journée Nationale d’Étude du réseau des URFIST s’est tenue le 25 septembre 2014 à l’Université de Nice Sophia-Antipolis. Elle s’est focalisée sur les différentes formes de publication de la recherche et sur les modes de légitimation ou d’évaluation associés.

Continuer la lecture

Pour une utilisation critique des réseaux sociaux académiques

L’information n’a pas encore reçu beaucoup d’échos en France : et pourtant cela fait plusieurs mois maintenant qu’Elsevier demande régulièrement le retrait d’articles déposés par leurs auteurs sur le réseau social Academia. Si on le regarde sous l’angle de l’open access, cet exemple souligne incontestablement l’« injustice fondamentale de l’actuel écosystème de la communication académique » (John Dupuis). Mais il met également en lumière l’arrivée à maturité des réseaux sociaux académiques : à l’heure où Elsevier peine à se créer une place sur les outils 2.0 (échec de 2collab en 2011, rachat de Mendeley en 2013), il n’est pas étonnant que celui-ci attaque les nouveaux challengers qui se développent auprès des communautés académiques, après avoir laissé faire. Et ce n’est pas un hasard si Olivier Dumon, managing director chez Elsevier, vient de publier sur le Huffington Post un article intitulé « The Business of Science: Social Networking of Science » : ces challengers ne sont pas sans soulever, eux aussi, un certain nombre de questions.

Continuer la lecture

Ouverture du blog dédié à la journée d’étude nationale des Urfist le 26 novembre 2012

Le blog dédié à cette manifestation est désormais public et vous pouvez le consulter à l’adresse suivante :
http://urfistreseau2012.wordpress.com/

Vous y trouverez

  • le programme (problématique et descriptif de la journée)
  • la présentation des intervenants
  • le résumé des interventions
  • les informations pratiques pour vous rendre à la journée
  • et enfin les différents supports de communications au format PDF vous permettant de faire la diffusion de l’organisation de cette journée auprès des publics de vos institutions.

Pour ceux qui souhaiteraient participer au débat en amont, n’hésitez pas à nous le faire savoir en remplissant le formulaire de contact (sou-menu de la rubrique « crédits photos »). Nous vous enverrons des identifiants vous permettant de vous connecter à notre blog !

30 ans de politiques d’Information scientifique 1982-2012 : 4ème Journée nationale du Réseau des URFIST

L’Association du Réseau des URFIST (Unités régionales de Formation à l’Information scientifique et technique) vous convie à la 4ème Journée nationale du Réseau des URFIST sur le thème « 30 ans de politiques d’Information scientifique 1982-2012 » le 26 novembre 2012.

 

Où en sommes-nous aujourd’hui de la politique nationale de l’IST ?

Sous le vocable d’Information Scientifique et Technique, on entend aussi bien les données de la recherche que l’infrastructure qui les supporte. Un regard rétrospectif sur l’histoire de l’information scientifique et technique depuis une cinquantaine d’années montre que celle-ci a toujours été au triple croisement de la science, de la technologie et du politique.

Introduction par Michel Roland, Président de l’Association du Réseau des URFIST, responsable de l’Urfist de Nice-PACA-Corse

Avec les interventions de :

Denis Varloot, ancien Directeur de la DBMIST au Ministère de l’Education nationale, fondateur des URFIST en 1982

Lydia Mérigot, anciennement responsable de la Formation à la DIST puis à la DBMIST

Rémi Barré, Professeur de Politique scientifique au CNAM, ancien directeur de l’OST

Ghislaine Chartron, Professeur titulaire de la chaire d’Ingénierie documentaire du CNAM, Directrice de l’INTD

Jean-Max Noyer, Enseignant-chercheur à l’Université de Nice Sophia Antipolis

Simon Hodson, Programme Manager au JISC (Royaume-Uni)

Marc Dupuis, e-Research programme manager, SURF Foundation (Pays-Bas)

 

Table ronde « Mutations de l’IST et conséquences sur la formation à l’information » avec :

Christine Berthaud, Directrice du CCSD-CNRS

Olivier Ertzscheid, Enseignant-chercheur à l’Université de Nantes

Odile Hologne, Directrice de l’unité Valorisation / Information Scientifique et Technique à l’INRA

Marie-Joëlle Ramage, Enseignant-chercheur, Chargée de mission TICE à l’Université Paris-Sud

Jean-Emile Tosello-Bancal, Directeur de la BIU Cujas, ancien Chef de Bureau à la SDBIS

 

Intervention conclusive de Michel Marian, Chef de la Mission de l’information scientifique et technique et du réseau documentaire (MISTRD) au Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

 

Lundi 26 novembre 2012

 

UNIVERSITÉ DE PARIS-DIDEROT / Paris 7
Amphithéâtre BUFFON
15 rue Hélène Brion
75013 PARIS
Métro (ligne 14) ou RER C : station Bibliothèque François Mitterrand (sortie Avenue de France)
Bus 62, 64, 89, 325

 

Inscription gratuite mais obligatoire sous :

http://urfist.enc.sorbonne.fr/sygefor/journee/41

Manuel Durand-Barthez

Membre de l'URFIST de Paris. Formation SHS, professionnellement plutôt tourné vers les STM.

More Posts - Website

A Rennes, la veille dans tous ses états

A Rennes, le 27 septembre, aura lieu la première édition des Rencontres Veille Ouest.

Cette journée de rencontres, d’ateliers, d’expositions et de débats autour de la veille se veut résolument ouverte, transversale et fédérative. Elle pourra intéresser un public très large :

–         les professionnels de l’information, documentalistes et bibliothécaires, aussi bien du secteur public que privé, qui souhaitent faire le point sur les outils de veille, sur les nouvelles problématiques, rencontrer des collègues ;

–         les chefs d’entreprise, les cadres et salariés du secteur privé, qui veulent s’informer, mettre en place et développer des solutions de veille, avoir des témoignages d’autres PME, découvrir des outils, réfléchir sur les enjeux de la veille dans les organisations, dans la gestion des Ressources Humaines ;

–         les responsables, les cadres et fonctionnaires du secteur public (FPE, FPT et FPH), les élus des collectivités locales ;

–         les étudiants, les doctorants, les enseignants-chercheurs, qui s’intéressent de près à ces problématiques ;

–         enfin toute personne sensibilisée à la veille et qui voudrait en savoir davantage.

Tenant à la fois du salon professionnel (façon I-Expo) et de la journée d’étude professionnelle et scientifique, les Rencontres Veille Ouest ont d’abord une portée inter-régionale et couvrent la Bretagne et les Pays de la Loire.
Deux tables rondes, plusieurs ateliers, une vingtaine d’exposants… : la journée promet d’être dense et riche et visera à montrer les différentes facettes de la veille aujourd’hui.
La première table ronde du matin sera consacrée aux témoignages de différentes entreprises, ayant développé des projets de veille.
La table ronde de fin de journée sera consacrée aux débats, et portera sur les « Fausses évidences et vrais défis de la veille » ; organisée par l’ADBS-Bretagne et l’URFIST de Rennes, animée par Alpha Diallo de l’ADBS, elle réunira quatre intervenants :
–  « L’information est à portée de main : sa maîtrise est-elle à la portée de tous ? » par Olivier Ertzscheid (université La Roche/Yon, blog Affordance)
– « La veille : quels profils, quelles compétences pour une fonction partagée dans les organisations ? » par Flora Lagneau (ADBS)
– « Outils et pratiques de veille : quelles évolutions marquantes ? » par Ludovic Bour (ACFCI, GFII)
– « Quels enjeux, quelles conséquences pour les organisations ? »  par Anthony Poncier (USEO)
Quatre « regards », quatre points de vue, quatre facettes sur la veille : les usagers, les professionnels, les organisations et les outils.

L’initiative, le pilotage et l’organisation de cet événement important reviennent à Bretagne Développement Innovation, une agence soutenue par le Conseil Régional de  Bretagne et acteur essentiel dans le développement économique de la région bretonne. Les responsables de BDI ont constitué un Comité d’organisation très large, à l’image de la vocation transversale des Rencontres. On y trouve plusieurs organismes, institutions et associations : la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) Territoriale de Rennes Bretagne,  l’ARIST Bretagne (Agence Régionale pour l’Information Scientifique et Technique), la SPR (Société Publique Régionale) des Pays de la Loire, la Cantine Numérique Rennaise, Breizh Conseil, l’ADBS-Bretagne, le GFII, Veille Lab Ouest, le Département Communication de l’université Rennes 2 et l’URFIST de Rennes.

Toutes les informations sont sur le site ouvert par Bretagne Développement Innovation : http://www.veille-ouest.fr/. Si la journée est gratuite, l’inscription en ligne est obligatoire.

L’URFIST de Rennes, impliquée depuis le début dans cette aventure, vous invite à participer ou à suivre cet événement de la rentrée (les ateliers et les conférences seront enregistrés sur la wiki radio Neweez, sur le site Veille-Ouest).

 

 

Alexandre Serres

Enseignant-chercheur, co-responsable de l'URFIST de Rennes

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter

Dans le brouillard du web, un phare…

Le Phare est un projet de veille en Sciences Sociales, plus précisement en Sociologie, Psychologie, Sciences de l’Education, lancé par le CCDSHS de  l’Université de Nancy 2 (Centre comun de documentation en sci.humaines et sociales). Il y a  4 newsletters et 4 fils RSS (par dicipline et global).

Les informations sont selectionnées par des étudiants, doctorants, volontaires. « Les prises de postion politiciennes à propos de débats d’actualité sont exclues ».

Ils cherchent du monde pour alimenter la veilleuse…

MFA