Babelio lance Babelthèque

Le site de bibliothèque virtuelle en ligne Babelio lancera prochainement un nouveau service à destination des bibliothèques. Babelthèque, c’est son nom, se propose d’enrichir leurs catalogues en sollicitant le travail accompli par les utilisateurs de Babelio à cet effet.

Rien n’empêche, théoriquement, les bibliothèques de mettre au point leur propre dispositif. Seulement, réunir une communauté suffisamment vaste pour nourrir une application de type Web 2.0 de façon pérenne relève indéniablement d’une alchimie difficile à maîtriser ; en particulier pour les acteurs qui s’engagent tardivement dans cette voie… Avec ses quelques 13 000 critiques et 110 000 notes (projections pour avril 2009), Babelio se pose d’ores et déjà comme un acteur important sur ce secteur à l’échelle de la France.

L’apport de Babelthèque se situe à deux niveaux. D’une part au plan technique, un “hack” malin inséré dans un SIGB libre type Koha, que nous avons eu la possibilité de tester en avant-première, permet d’y ajouter rapidement et simplement de très nombreuses fonctionnalités (ajout de critiques et de citations mais aussi de tags et d’évaluations, navigation autour des tags – que Babelio a choisi de traduire par “étiquettes” – personnalisation de l’affichage via les CSS pour une meilleure prise en compte de l’identité graphiques des OPAC, etc.).

Au plan de la mutualisation d’autre part, celle-ci opérant en trois phases. L’enrichissement des catalogues tout d’abord, au moyen des contenus déjà disponibles sur Babelio ; la possibilité, ensuite, offerte aux usagers des bibliothèques de nourrir eux-mêmes le catalogue de l’établissement qui les héberge ou celui d’autres bibliothèques partenaires de Babelthèque.

Alexandre Monnin (AMo)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.