Visualisation collective

Un outil très innovant et
intéressant à signaler, à la fois réseau
social, outil de text mining et de visualisation de données :
il s’agit de Many
Eyes
, développé par IBM (eh oui, il n’y a pas que
les start-up du web 2.0 capables d’innovation et Big Blue peut encore
nous étonner !).

En simple consultation (choix :
Visualizations),
il donne à voir déjà d’innombrables
représentations de toutes sortes de données, sur tous
les sujets possibles : le nombre d’élus
aux Etats-Unis
, l’utilisation des chemins
de fer en Europe
, un graphique sur le nombre d’abonnés
au téléphone mobile
en Amérique du Sud, ou
l’analyse, sous forme de nuage de tags, du numéro
50-51
de la revue Esquisse sur la maîtrise de
l’information, réalisée par votre serviteur.
Donc une source très riche
d’informations et de visualisations de données.

En mode « actif »,
le principe est assez simple et les trois
étapes
sont bien décrites par le site : chargement
des données, choix de la visualisation, paramétrage de
la visualisation.
Petit récapitulatif :

  • il faut s’enregistrer chez
    IBM
    ;

  • une fois enregistré sur la
    plate-forme, il faut charger, par simple copier-coller, n’importe
    quel type de données : chiffres, textes, cartes… Choix
    Upload
    dataset
    (on peut copier-coller un texte comme un ensemble
    d’articles, ce que j’ai fait pour la revue Esquisse) ;

  • décrire les données
    et leur source ;

  • décider d’un mode de
    visualisation : pour les textes, deux possibilités seulement
    : le nuage de tags ou l’arborescence de mots (le « word
    tree ») ; voir l’exemple sur la culture
    informationnelle

  • En revanche, pour les données
    numériques, beaucoup de modes de visualisations possibles.

  • décider ensuite si on rend
    ses données publiques ou non : bouton Publish (mais sans
    Perish ;) )

Il y a beaucoup d’autres possibilités
mais je n’ai pas tout exploré…
Un petit regret : l’impossibilité
(à moins que j’ai mal cherché) de télécharger
ses données (ou celles des autres) et leur visualisation :
Many Eyes est vraiment un outil collaboratif en ligne et on ne peut
rien garder pour soi… ;)

En bref, Many Eyes est une « mine
visuelle », qui donne à voir la multiplicité
des  regards sur le monde, et à ce titre, il serait à
l’opposé du célèbre panoptique
de Bentham
(et analysé par Foucault).
Plus concrètement, il peut être
aussi un outil de recherche intéressant, donnant à voir
des « visualisations » inattendues sur des
corpus de textes et de données.

AS


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *