Conférence "Open access, services, interdisciplinarité et expertise (Oasie)", 28 mars 2012, CNAM

Date 11 mars 2012

"Le libre accès aux publications scientifiques est un mouvement enclenché depuis plus de 20 ans, il se traduit notamment aujourd’hui par le développement d’archives ouvertes (de type Hyper archives en ligne – HAL - pour la France) où sont engrangées les publications des chercheurs, d’autres modalités de libre accès sont aussi possibles : revues financées en amont, revues en accès libre après un certain délai, revues financées selon un modèle freemium, revues hybrides…

Ce séminaire, qui s'inscrit dans le programme Action interdisciplinaire de recherche (Air) de l'Institut des sciences de la communication (ISCC), interroge deux dimensions particulières de ce mouvement : d’une part le lien entre ces ressources en libre accès et l’interdisciplinarité dans les pratiques de recherche et, d’autre part, la mise en visibilité des chercheurs et de leurs domaines d’expertise par le biais des archives ouvertes.

Développement de l’interdisciplinarité ?
Le développement des plateformes en libre accès  favorise un accès ouvert à la littérature scientifique. Cet accès plus facile aux connaissances et à l'information scientifique est-il un facteur positif pour le développement des pratiques de recherche interdisciplinaires ? De façon plus large, quel est l'impact des TIC et des plateformes éditoriales pluridisciplinaires sur la posture pluridisciplinaire et interdisciplinaire du chercheur ?

Renouvellement de l’expertise scientifique ?
Les archives ouvertes sont devenues des dispositifs significatifs de la communication scientifique et des politiques de mandat obligatoire se développent par exemple en Europe avec le projet OpenAire. Ces dispositifs sont au cœur des problématiques d’évaluation et de valorisation de l’information scientifique.  Dans quelle mesure  favorisent-ils aujourd’hui le repérage de l’expertise scientifique ? Quel est l’apport spécifique des archives ouvertes alors même que les services numériques de mise en visibilité des chercheurs se multiplient (e.g. réseaux socionumériques, banques d’experts, portefolios...) ? "

Date : 28 mars 2012, 9h-17h30 / Lieu : CNAM, amphi C
Entrée sur inscription gratuite
Programme

/ Matinée
Libre accès et  interdisciplinarité
Modérateur : Hans Dillaerts

9h15 : Accueil et ouverture du séminaire
Ghislaine Chartron, professeur du Cnam, laboratoire Dispositifs d’information et de communication de l’ère numérique (Dicen).

9h30-10h
L'interdisciplinarité : nouveau style de pensée à l'ère digitale
Avec Frédéric Darbellay, maître d'enseignement et de recherche à l'Institut Universitaire Kurt Bösch (IUKB).

10h15-10h45
Interdisciplinarité et découverte de connaissances dans le domaine bio-médical. Serendipity & Drug discovery
Avec Éric Boutin, maître de conférences, Université du Sud Toulon-Var.

11h-11h30
« Libre accès », « Accès sans barrière »,  vecteur de la créativité, de la pluridisciplinarité et de l'interdisciplinarité ?
Avec Hans Dillaerts, doctorant Dicen, Attaché temporaire d'enseignement et de recherche (Ater), Université Paul-Valéry Montpellier 3.

11h45-12h15
Posture pluridisciplinaire et interdisciplinaire du chercheur dans la consultation d'une plateforme d'éditeur : l'exemple de ScienceDirect

Avec Chérifa Boukacem-Zeghmouri, maître de conférences à l’Unité régionale de formation à l’information scientifique et technique (Urfist) Lyon1.

/ Après-midi
Renouvellement pour le repérage de l’expertise scientifique?
Modératrice : Emma Bester

14h-14h30
Le format CERIF du projet euroCRIS: un cadre de référence pour l'identification des chercheurs et les archives institutionnelles ?

Avec Joachim Schopfel, maître de conférences, Université Lille 3

14h45-15h15
ProdINRA / VOA3R, une approche complémentaire dans le repérage de l'expertise en agronomie
Avec Diane Le Hénaff, responsable pôle Open access, Institut scientifique de recherche agronomique (Inra).

15h30-16h
Valorisation des chercheurs et de leurs domaines d'expertise sur RePEc: les services AuthorProfil et EconPaper (titre provisoire)
Avec Thomas Krichel, Université de Long Island, Université Étatique de Novosibirsk et Société de la Bibliothèque Ouverte.

16h15-16h45
Représentation des chercheurs dans les dispositifs d’identification des chercheurs et de leur domaine d’expertise scientifique : y a-t-il une spécificité des archives ouvertes ?
Avec Emma Bester, doctorante Dicen.

17h : Conclusion
Ghislaine Chartron


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utilisez ces balises :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <embed style="" type="" id="" height="" width="" src="" object="" allowfullscreen="" allowscriptaccess="" cachebusting="" bgcolor="" quality="" flashvars=""> <iframe width="" height="" frameborder="" scrolling="" marginheight="" marginwidth="" src=""> <object style="" height="" width="" param="" embed=""> <param name="" value="">


Carnets de recherche