Archives par étiquette : Zotero

Edition et modification des styles Zotero

Un des principal reproche que l’on peut faire à Zotero, contrairement à un logiciel comme Bibus,  concerne l’édition et la modification des styles de publication existants afin de réaliser son « propre » style.  Une information à ce sujet, qui a mon goût, est peu relayée, et que l’on ne trouve pas si facilement que cela: il existe un utilitaire qui permet de personnaliser une feuille de style déjà existante (à condition toutefois de ne pas avoir peur de se mettre les mains dans le code…). Il faut pour cela utiliser un outil local dans Firefox en tapant « chrome://zotero/content/tools/csledit.xul » dans la barre d’adresse pour permettre l’édition et la modification d’un style pré-existant… Vous trouverez plus de détails  dans un tutoriel à l’adresse suivante

http://www.thomaslienhard.fr/TutorielZotero.html

J’en profite pour signaler également un autre outil très utile: « chrome://zotero/content/tools/cslpreview.xul », toujours à taper dans la barre d’adresse de Zotero, qui permet de visualiser dans une même fenêtre une ou plusieurs références bibliographiques dans tous les styles disponibles dans son propre Zotero.

Sauvegarde des bases de données Zotero…

Certaines personnes rencontrent des difficultés à sauvegarder l’intégralité de leurs bases de données Zotero (références, notes, fichiers joints), notamment lorsque celles-ci s’avèrent être d’une taille conséquente (plusieurs centaines de références stockées). La sauvegarde des fichiers et des références sur les serveurs de Zotero.org en utilisant la synchronisation ne permet en effet pas de stocker un nombre de fichiers très importants (quelques dizaines de pdf tout au plus pour la solution de stockage gratuite). Par conséquent, la sauvegarde des fichiers joints d’une base de données Zotero importante ne peut être assurée en utilisant cette voie. Une solution alternative en utilisant la synchronisation peut être d’utiliser son propre serveur Webdav pour sauvegarder ses fichiers joints, pour ceux qui ont la chance de pouvoir mettre en place et/ou accéder à un serveur de ce type (ce qui n’est  bien entendu pas les cas de tout le monde…).

Une autre possibilité de sauvegarde passe par la procédure « Exporter la bibliothèque » (menu « Préférences ») en choisissant le format « Zotero RDF » et en y incluant les notes et les fichiers. Hélas, dans le cas de « grosses » bases de données, cette procédure est extrêmement longue (plusieurs heures…) et plante bien souvent avant la fin… L’export collection par collection de la totalité de ses données permet parfois d’aller au bout de la sauvegarde, mais s’avère particulièrement fastidieux…

Il existe une méthode alternative moins connue et cependant très efficace et simple à mettre en oeuvre pour sauvegarder l’intégralité d’une base Zotero (références, notes, fichiers joints), méthode que vous trouverez décrite à suivre à l’adresse suivante : [http://www.zotero.org/support/fr/zotero_data]. En quelques mots, (voir la procédure complète à l’adresse ci-dessus) Il s’agit simplement de copier en une seule fois, la totalité des données de sa base de données Zotero (références, notes, fichiers joints) présentes sur son disque dur, sur un support amovible (clé USB, DD amovible) et le tour est joué. Cette méthode, ne prend que quelques minutes et s’avère particulièrement robuste pour sauvegarder des bases de données d’une taille conséquente… Elle est tout aussi efficace pour transférer une base de données Zotero d’un ordinateur à un l’autre.

CB