Un juge rejete l’accusation de « reverse engineering » de EndNote par zotero

Bonne nouvelle

Thomson n’a pas été suivi dans son accusation de copie de EndNote par Zotero.

Ceci devrait soulager l’équipe de développement de ce logiciel open source.

Mais Zotero fait beaucoup d’ombre au monopole de fait très lucratif de EndNote. Il faut s’attendre à une réplique de la part de Thomson.

JPL


2 réflexions sur « Un juge rejete l’accusation de « reverse engineering » de EndNote par zotero »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.