Chine : Google et Yahoo censurent

Le sujet n’est pas nouveau, il a déjà été évoqué l’année dernière par Olivier. Dans un article publié aujourd’hui par Libération, Philippe GRANGEREAU (à Pékin) et Laurent GUENNEUGUES (à Paris) tente de jauger l’impact de la collaboration entre les moteurs de recherche (Yahoo et Google) et le gouvernement chinois, en
introduisant des mots-clés choisis dans les deux moteurs de recherche,
en français à Paris et en chinois à Pékin.

Exemple extrait de l’article avec le mot clé  «Dalaï-lama»

Pour les internautes chinois, il n’existe presque plus. Une seule
photo du chef spirituel du Tibet apparaît lorsqu’on tape son nom sur le
Google chinois, quand la même recherche donne 42 600 réponses en
France. La recherche texte, en Chine, ne livre que des dénonciations de
«l’attitude séparatiste» du dalaï-lama publiées par la presse
officielle. En France, parmi les premiers résultats figure le site
Tibet-info, qui demande le retrait de «l’occupant chinois» du
Tibet. D’autres liens pointent vers des biographies rappelant notamment
que Tenzin Gyatso, le 14e dalaï-lama, a obtenu le prix Nobel de la paix
en 1989.

Source : Chine: Google et Yahoo censurent gratis (Libération 15 Février 2006)


1 réflexion sur « Chine : Google et Yahoo censurent »

  1. VAUTHIER

    Je suis outrée de ce système de collaboration qui nous rappellent de tristes heures déjà vécues.
    Comment peut on se vendre ainsi et oublier toute éthique.

    Je suis scandalisée par ces pratiques et j’espère qu’une sanction pourra être prise envers ces sociétés “pourries”.

    Nous sommes plusieurs à rechercher un moteur de recherche moins corrompu.

    Nicole VALLS

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.