EPAL 2009 : Echanger pour apprendre en ligne

Un colloque pluridisciplinaire co-organisé par l’université Stendhal – Grenoble 3 et l’INRP sur la formation en ligne à Grenoble les 4-5-6 juin 2009 :

"Ce colloque s’intéresse à la formation en ligne (ou e-learning ), que celle-ci se déroule partiellement ou complètement à distance, l’accent étant mis sur les échanges en ligne.
Il se fonde sur le présupposé socio-constructiviste qu’apprendre est un
phénomène éminemment social : dès lors, les interactions humaines ne
peuvent que jouer un rôle central.

Force est cependant de constater que de nombreuses
formations accordent une place bien faible aux interactions en ligne :
comme le montrent rapports et articles sur les Campus numériques
français, c’est souvent la production et la mise à disposition des
ressources numériques qui priment sur l’accompagnement et la
communication pédagogiques. Pourtant, les technologies de l’information
et de la communication autorisent des pratiques collectives
potentiellement plus aisées à mettre en place et à encadrer qu’en
situation présentielle : communication entre pairs par petits groupes,
mutualisation des idées et pratiques au sein d’un groupe plus
important, discussions et débats, production coopérative ou
collaborative. Ce sont ces pratiques collectives qui seront au coeur du colloque, envisagées selon cinq angles en interrelation les uns avec les autres : l’angle de la conception , l’angle de l’ instrumentation , l’angle du tutorat , l’angle des interactions entre apprenants observées dans des situations d’apprentissage collectif instrumenté, l’angle épistémologique, enfin, des méthodologies d’analyse de ces interactions .
Une place toute particulière sera accordée au cas de l’apprentissage
des langues à travers les réseaux, sans toutefois écarter la formation
des enseignants ou des apprentissages dans d’autres disciplines, dès
lors qu’est accordée une place importante aux échanges en ligne.

Les propositions de communication peuvent s’inscrire dans un ou plusieurs des axes suivants :

  • La conception des scénarios pédagogiques et les types d’échanges et de travail collectif qu’ils visent ;

  • l’instrumentation, l’effet des outils sur les interactions; les « affordances »; l’appropriation des outils par les acteurs, les apports du Web 2.0 ;

  • la place et le rôle du tuteur dans les interactions, dans les apprentissages, dans l’autonomisation des apprenants, dans l’évaluation des productions ;

  • les interactions en ligne vues du côté des apprenants : dimensions socio-affective, socio-cognitive, socio-culturelle, établissement du lien social, communautés de pratique ;

  • les différentes méthodologies d’analyse des interactions (y compris multimodales), leurs objectifs. Le recueil, la délimitation, la présentation, la mutualisation des corpus.

Le colloque se veut pluridisciplinaire : sciences du langage et didactique des langues, sciences de l’information et de la communication, sciences de l’éducation, psychologie, sociologie, informatique. Les langues officielles sont le français et l’anglais.
Les communications seront toutes publiées en ligne peu de temps après le colloque ; les auteurs pourront aussi soumettre leur contribution pour une publication ultérieure avec comité de lecture."

Dates à noter :

1 décembre 2008 – 15 janvier 2009 : Envoi des  propositions de communications

1 mars 2009 : Notification d’acceptation aux auteurs

4-5-6 juin 2009 : Colloque

1 juillet 2009 : Dernier délai pour remise du texte complet (à publier sur site et éventuellement à soumettre pour publication papier)

2010 : Parution de la publication papier

AM



Citer ce billet
urfistinfo (2008, 22 octobre). EPAL 2009 : Echanger pour apprendre en ligne. UrfistInfo. Consulté le 30 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v3lj

Une réflexion sur « EPAL 2009 : Echanger pour apprendre en ligne »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.