Mariez-les !

En complément du post d’OE on peut aussi ajouter les projets autour de l’OAI et du P2P :
ici un article sur OAI-P2P comme remplaçant du OAI-PMH :
un article sur un base bibliographique en P2P (ou ce post)
ou encore un article sur un OAI individuel

On imagine alors un P2P scientifique, ou chaque chercheur dépose dans répertoire de son disque dur ses différents textes, ils  sont ensuite indexés automatiquement à la volée et retrouvables par différentes méthodes de recherche (listes, moissonneurs, moteurs, « tags sociaux », …)

A cette occasion pour celles et ceux qui souhaitent découvrir le P2P, je vous propose le stage urfist  suivant
GG


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *