Thomson Reuters (Endnote) poursuit Zotero

Le succès et le développement de Zotero, outil bibliographique « open source », pouvait-il durer sans entrainer de controverses (jalousie ?) de la part de ses concurrents privés et propriétaires ?
La dernière version de Zotero (1.5) disponible en version beta depuis juillet amenait, entre autres nouveautés, la possibilité de récupérer les milliers de styles bibliographiques d’Endnote.
Thomson Reuters, propriétaire de l’outil Endnote porte plainte contre l’Université George Mason, responsable de l’outil gratuit, et réclame pas moins de 10 millions de dollars ainsi que l’arrêt de sa distribution, pour l’irrespect de sa licence et atteinte à sa base de consommateurs ( « “violating its license agreement and destroying the EndNote customer base”. »)
voir ici

FM


1 réflexion sur « Thomson Reuters (Endnote) poursuit Zotero »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.