Le mois de l’information literacy

Qui a dit : 

"Rather  than merely  possessing  data, we must  also  learn  the  skills  necessary  to acquire, collate, and evaluate information for any situation. This new type of literacy also requires competency with communication technologies, including computers and mobile devices  that  can help  in our day-to-day decisionmaking." ?

L'IFLA ou une autre association de bibliothécaires ? L'UNESCO, la Commission Européenne ?

Et bien non : c'est Barack Obama himself, qui a déclaré le mois d'octobre  "National  Information  Literacy Awareness Month".

En France, on a la Semaine de la presse et des médias, mais on n'a pas encore un "Mois de la maîtrise de l'information", soutenu à un tel niveau…

C'est un appui politique de taille que vient de recevoir le mouvement pour "l'information literacy", dont il faut aussi souligner le caractère inédit (je n'ai pas le souvenir d'un précédent président américain qui se serait engagé ainsi dans ce domaine).  On savait que Barack Obama avait parfaitement compris et intégré Internet dans ses campagnes et ses pratiques politiques (cf ses comptes Twitter, Facebook, etc.), qu'il avait incité les jeunes Américains à se méfier de Facebook ; c'est une bonne nouvelle de voir qu'il a également bien mesuré les enjeux éducatifs de la formation à l'information (notamment à l'évaluation de l'information).

Ne résistons pas au plaisir d' une dernière citation : "I  encourage  educational  and community institutions across the country to help Americans fnd and evaluate the information they seek, in all its forms."

A quand un encouragement politique équivalent, européen et français ? 

AS


1 réflexion sur « Le mois de l’information literacy »

  1. François-Xavier Boffy

    Le constat est juste et amer, quand on met en balance la disparition de “Lire en fête”, l’insuffisante réflexion sur les enjeux de l’apprentissage des “sciences de l’information” tout au long du parcours scolaire et dans la formation continue, et à l’inverse cette impulsion manifeste outre-atlantique…
    Bon courage à tous les URFIST !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.