Archives de catégorie : Bibliothèques numériques

Le jour J de la Bibliothèque numérique mondiale …

Le 21 avril prochain, au siège de l'UNESCO à Paris, l'UNESCO et 32 institutions partenaires lanceront la Bibliothèque numérique mondiale, qui permettra d'accéder librement à un ensemble de matériels culturels issus de bibliothèques et d'archives partout dans le monde.
Le projet, engagé en octobre 2007 à la suite d'un accord entre l'UNESCO et la Bibliothèque du Congrès, était présenté en ces termes :
"La Bibliothèque numérique mondiale numérisera des documents uniques et rares provenant de bibliothèques et d'institutions culturelles du monde entier et les mettra à disposition gratuitement sur Internet. Parmi ces documents figurent des manuscrits, des cartes, des livres, des partitions, des enregistrements sonores, des films, des imprimés et des photographies".
La BNM vise, outre la sauvegarde du patrimoine mondial, à promouvoir l'éducation, la recherche et les échanges inter-culturels, dans une perspective de réduction de la fracture numérique.
Le site sera donc officiellement lancé le 21 avril. Son  contenu sera multilingue et son interface sera proposée en 7 langues : l'anglais, l'arabe, le chinois, l'espagnol, le français, le portugais et le russe.

MLM

Babelio lance Babelthèque

Le site de bibliothèque virtuelle en ligne Babelio lancera prochainement un nouveau service à destination des bibliothèques. Babelthèque, c’est son nom, se propose d’enrichir leurs catalogues en sollicitant le travail accompli par les utilisateurs de Babelio à cet effet.

Rien n’empêche, théoriquement, les bibliothèques de mettre au point leur propre dispositif. Seulement, réunir une communauté suffisamment vaste pour nourrir une application de type Web 2.0 de façon pérenne relève indéniablement d’une alchimie difficile à maîtriser ; en particulier pour les acteurs qui s’engagent tardivement dans cette voie… Avec ses quelques 13 000 critiques et 110 000 notes (projections pour avril 2009), Babelio se pose d’ores et déjà comme un acteur important sur ce secteur à l’échelle de la France.

L’apport de Babelthèque se situe à deux niveaux. D’une part au plan technique, un “hack” malin inséré dans un SIGB libre type Koha, que nous avons eu la possibilité de tester en avant-première, permet d’y ajouter rapidement et simplement de très nombreuses fonctionnalités (ajout de critiques et de citations mais aussi de tags et d’évaluations, navigation autour des tags – que Babelio a choisi de traduire par “étiquettes” – personnalisation de l’affichage via les CSS pour une meilleure prise en compte de l’identité graphiques des OPAC, etc.).

Au plan de la mutualisation d’autre part, celle-ci opérant en trois phases. L’enrichissement des catalogues tout d’abord, au moyen des contenus déjà disponibles sur Babelio ; la possibilité, ensuite, offerte aux usagers des bibliothèques de nourrir eux-mêmes le catalogue de l’établissement qui les héberge ou celui d’autres bibliothèques partenaires de Babelthèque.

Alexandre Monnin (AMo)

Bibliothèques numériques en France et francophones

Voici une liste de 70 bibliothèques numériques produites majoritairement en France à partir de documents anciens numérisés :

http://jp.lardy.free.fr/pages/bibnum.html

Ces bibliothèques numériques donnent ainsi accès par internet à des travaux difficilement constables auparavant. Les historiens des sciences sont particulièrement concernés.

JPL

Accord HathiTrust / OCLC

OCLC a annoncé le 26.01 un accord de coopération avec HathiTrust (voir la présentation du projet HathiTrust sur ce blogue). Cet accord doit se concrétiser par l'intégration de notices liant aux collections numérisées dans WorldCat (à la fois WorldCat.org et WorldCat Local). Ainsi semble confirmée l'orientation stratégique des bibliothèques partenaires du projet, de privilégier le soin du réservoir de données (conservation pérenne, métadonnées…) plutôt que le développement d'interfaces spécifiques (orientation notée dans un billet complémentaire). 

Hathi_logo
    Masthead_worldcat_beta_fr

HathiTrust to work with OCLC [OCLC]. (via Prosper)

MR

Hathi Trust: l’éléphant Google Books apprivoisé?

Dans le Chronicle d’aujourd’hui, la présentation d’HathiTrust, dépôt de mise en commun des numérisations de Google Books:

Un groupe de très grandes universités a discrètement travaillé ces deux dernières années à bâtir la plus grande collection de livres en ligne jamais rassemblée par la mise en commun des millions de volumes que Google a scannés dans le cadre de son partenariat avec des bibliothèques universitaires.

Une des plus importantes fonctions du projet, disent ses responsables, qui projettent de dévoiler la bibliothèque géante aujourd’hui [13 oct.], est de créer une sauvegarde stable des livres numériques au cas où Google ferait faillitte ou se désintéresserait de la recherche de livres.

(University Libraries in Google Project to Offer Backup Digital Library / Jeffrey R. Young)

Hathi_logo_2Hathi Trust rassemble plus de 2 millions de volumes aujourd’hui, dont seulement 16% sont dans le domaine public (soit plus de 330 000 volumes – à comparer tout de même aux 65 000 monographies de Gallica, bien que Hathi Trust ne semble pas présenter d’interface de consultation).

Un des aspects les plus intéressants est que le projet prend en charge les questions de description bibliographique / métadonnées, un des points faibles les plus criants de Google Book. Toutes précisions ici.

MR

Bibnum

http://bibnum.education.fr/

BibNum est un projet de bibliothèque numérique de textes scientifiques
antérieurs à 1940, commentés par des scientifiques contemporains qui
souhaitent partager leur intérêt pour ces textes et analysent leur
impact dans la science et la technologie actuelle.

une belle initiative, un beau site fonctionnel…

on n’oubliera pas le blog de cette ressource plutôt pour les questions techniques : http://blog-bibnum.cerimes.fr/
GG

Inscription à la Conférence « Document numérique et Société »

Les inscriptions à la conférence « Document numérique et
Société »sont ouvertes sur le site http://www.doc-soc.fr

Cette seconde édition de la conférence  "Document numérique et
Société"  se tiendra à Paris  les 17 et 18 novembre 2008  sur le thème :  Traitements
et pratiques documentaires : vers un changement de paradigme ?

Elle se donne pour objectif  d’analyser les « concepts et les modèles
qui sont en train de renouveler l’étude du champ documentaire », selon les 3 axes qui orientent le programme :

  • les objets et l’environnement documentaire,
  • les acteurs de l’offre et le
    traitement documentaire : nouveaux processus, convergence des métiers,
  • les pratiques documentaires et l’évolution des comportements usagers

CD

Gallica 2


Gallica 2
Originally uploaded by bibliothecaire

La version béta de Gallica 2, beaucoup plus ergonomique que l’interface précédente de la collection numérique de la BNF, est en ligne. Précisions techniques et agenda ICI.
J’ai tenté une rapide évaluation comparative (avec Gallica et Europeana) sur bibliothecaire.

(via PECIA)

MR

Nouveaux usages d’accès et de diffusion de l’information – 6 novembre 2006 – groupes sectoriels – ADBS

Nouveaux usages d’accès et de diffusion de l’information – 6 novembre 2006 : compte-rendu de la journée ADBS – groupes sectoriels, sur le site http://www.adbs.fr/secteurs/article.php3?id_article=212

Cette journée s’est tenue à l’université Jussieu – Diderot le 6 novembre 2006.
Nous avons accueilli 150 participants présents.

Voici un rappel du programme (cliquez sur le titre de la présentation pour accéder aux diapos) :

9h30 – 10h30 : RSS et blogs, vecteurs d’accès et de diffusion de l’information.
Diane Le Hénaff – INRA

11h – 12h : Pratique des liens sociaux et importance des tags dans un contexte de partage de l’information.
Alain Couillault, secrétaire général d’APIL (Association des professionnels des industries de la langue) : alain.couillault@apil.asso.fr

Déjeuner

14h -15h : Echanger l’information sur le web : les web services.
Gautier Poupeau, Ecole Nationale des Chartes et auteur du blog sur l’information numérique "les petites cases de Got"

15h30 – 16h30 : Exemples de mise en place de services web 2.0 dans les bibliothèques.
Silvère Mercier –  Conseil Général du Val-de-Marne et auteur du blog "Bibliobsession"

JJ